Elections estudiantines au CSH

Publié le par Campus-j

Elections estudiantines au CSH

Un autre regard sur les élections

 

Les élections au CSH passent généralement presque inaperçues. Quelques étudiants en rouge et en bleu se promènent, ici et là, dans le hall du campus. Un étudiant non avisé pourrait penser à un évènement du club d'échec ou du club de développement personnel. Il s'avère cependant que les étudiants arborant sur leur t-shirt bleu le pion du roi et un "Make your move" font partie du courant du 8 Mars alors que ceux en rouge arborant un poing fermé et un "When in doubt choose change", font partie de celui du 14 Mars.

La salle de vote se trouve au deuxième étage. Des étudiants attendent et discutent tranquillement à la porte : les rouges d'un côté et les bleus de l'autre. J'interroge un groupe mais n'en reçois que des regards intrigués. Pourquoi voudrait-on parler des élections au CSH ? Une étudiante me suggère même : "Si tu veux trouver quelque chose d'intéressant à dire, va à Huvelin, tu y trouveras plus d'action". C'est dire qu'au CSH, à part l'ambiance calme et conviviale, il n'y a pas grand-chose à raconter. En réalité, seuls les étudiants de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (qui comprend les départements de psychologie, sociologie, histoire, géographie, philosophie et lettres françaises) ont participé aux élections, les autres facultés, instituts et écoles ayant déjà choisi leurs représentants. En résumé, les élections au CSH se sont déroulées dans un calme que l’on aimerait voir se répandre dans toutes les autres sphères de la société libanaise.

 

 

Youmna Bouzamel, ETIB

Publié dans Dossier Elections

Commenter cet article